Les arnaques WhatsApp que vous DEVEZ connaître

Dernière mise à jour le août 14th, 2018 à 07:39

Dans cet article, nous allons jeter un œil à plusieurs tactiques utilisées par les escrocs virtuels sur la plateforme de messagerie WhatsApp.

WhatsApp a plus d’un milliard d’utilisateurs. Dit autrement, une personne sur six dans le monde utilise ce système de messagerie. Cela représente BEAUCOUP de personnes.

Cela aussi signifie que cela peut attirer les convoitises, et agit comme un délicieux pot de miel pour les arnaqueurs. Vous n’avez qu’à réussir à « avoir » qu’une petite fraction de ces utilisateurs pour gagner gros.

Les fraudeurs sur WhatsApp essayent généralement de vous persuader à envoyer vos coordonnées personnelles afin d’usurper vos identités (nom, prénom, adresse, facture…).

D’autres veulent vous faire installer un virus – un logiciel malicieux – sur votre téléphone. Celui-ci peut alors vous espionner et collecter des informations utilisables pour des pratiques douteuses.

Alors, à quoi faire attention pour ne pas se faire avoir ?

  1. Arnaque Asda WhatsApp

capture d'écran arnaque whatsapp

Ne vous faîtes pas avoir – le message provient d’un ami, mais l’offre n’est pas réelle (Image: James Andrews/Mirror.co.uk)

Ne vous faîtes pas avoir  – le message provient d’un ami, mais l’offre n’est pas réelle (Image: James Andrews/Mirror.co.uk)

Une arnaque classique. Les fraudeurs envoient régulièrement des faux bons de réductions de grandes entreprises telles que Asda, Tesco, Nike, Amazon… sur WhatsApp.

Les messages ont l’air d’avoir été envoyé depuis un de vos contacts actuels, mais le nom est en fait faux et créé de toutes pièces pour vous inciter à cliquer sur l’URL pour récupérer votre coupon.

Le message dit : « Bonjour, ASDA offre des bons de 250£ pour célébrer son 68 ème anniversaire, cliquez ici pour l’obtenir. Profites-en et remercies-moi plus tard ! »

Mais ce site marchand n’offre en réalité aucun bon de réduction. La seule chose vraie dans ce message est que, en effet, ASDA fête son 68 ème anniversaire. C’est tout.

On peut observer deux signes que ce message est une arnaque. D’une part, les fautes d’orthographe et de grammaire. D’autre part, l’adresse URL possède un caractère « bizarre ». Le « d » ne correpond pas à un « d » normal – et pour cause, ce n’en est pas un ! Le nom de domaine est en fait un faux !

Note technique : Cette technique est basée sur les noms de domaines internationalisés (IDN) et utilisent généralement du Punycode.

Une manière de vérifier est de taper l’adresse manuellement (http://www.asda.com/mycoupon). Ainsi, vous éviterez de tomber sur un nom de domaine frauduleux, et vous pourrez vérifier que la page « mycoupon » existe bel et bien.

En réalité lorsque vous cliquez sur ce lien, vous êtes redirigés sur un site de phishing (ie. un site imitant le design du vrai site) imitant le site d’Asda et vous demandant vos informations personnelles.

 

  1. Le message vocal

Un message vocal vous a été laissé. Mais qu’est-ce que c’est ? Qui est-ce ? Vous avez juste à cliquer sur le très large bouton « Ecouter » pour écouter le message.

Mais plutôt que de révéler l’origine de cet appel mystérieux, le bouton vous mène sur un site louche qui vous incite à installer un virus sur votre téléphone.

Le site Hoax Slayer prévient :  « Faites très attention à chaque email qui prétend que vous avez un message vocal depuis WhatsApp avec un bouton pour l’écouter. Les messages vocaux WhatsApp « normaux » sont délivrés depuis l’application elle-même et non pas par un message séparé.

whatsapp believers

  1. WhatsApp Gold

Les utilisateurs de WhatsApp sont manipulés par les fraudeurs et incités à installer une fausse version de WhatsApp qui infecte leur appareil Android avec un virus.

Le message « secret » envoyé aux utilisateurs prétend que vous avez une chance exclusive de télécharger « WhatsApp Gold ».

Ce site prétend d’offrir une version améliorée de WhatsApp avec plus de fonctionnalités, utilisée par les stars. Les victimes sont préssées à s’inscrire via le lien fourni. WhatsApp signale qu’ils « n’enverront jamais de messages demandant aux utilisateurs de mettre à jour WhatsApp ou d’installer une autre application ».

Après avoir cliqué sur le lien, vous serez redirigés vers une fausse page et votre appareil Android sera infecté avec un virus.

Si vous avez déjà cliqué sur le lien, vous pouvez installer un logiciel Antivirus pour vous aider à supprimer celui-ci de votre téléphone. Sophos ou Avast peuvent être cités par exemple.

  1. L’application pour lire les messages WhatsApp de quelqu’un

Vous atterrissez sur une application pour espionner WhatsApp et vous permettant de lire les messages WhatsApp de quelqu’un à distance. Vous vous êtes toujours demandé ce que vos amis pensent REELLEMENT, et vous pouvez maintenant le savoir. Vous téléchargez le lien fourni sans réfléchir.

Erreur ! Il y a de graves chances que cette application soit en réalité un virus. La seule méthode fonctionnelle à ma connaissance pour espionner WhatsApp est détaillée dans cet article. La raison pour cela est que ce genre de service est de toute manière basée en ligne (donc pourquoi vous faire installer quelque chose plutôt que d’accéder au service directement en ligne ? Louche !) et que cela nécessite la puissance d’un serveur web, ce que vous n’avez pas sur un simple appareil Android.

Les conseils de WhatsApp à propos des arnaques

Pas besoin de le préciser, l’équipe derrière WhatsApp n’apprécie guère ce genre de fraudes sur leur plateforme. Le blog officiel de WhatsApp prévient les utilisateurs de faire très attention aux messages où :

  • L’expéditeur prétend être affilié à WhatsApp
  • Le message contient des instructions pour le transmettre
  • Le message prétend que vous pouvez éviter les infractions, comme une suspension de compte, si vous transmettez le message.
  • Le message contient une récompense ou un cadeau trop alléchant

 

Stay safe !

Leave a Reply